1987-2000

Chef d’entreprise au Canada pendant les 15 annés suivant mon immigration, j’ai démaré une « start-up » dès 1987 et réalisé plusieurs succès technologiques et commerciaux.

► Je me suis d’abord concentré  sur la technologie alors émergente du disque optique et j’ai créé, en collaboration avec des ingénieurs Britanniques, un logiciel « firmware » et une carte d’interface de pilotage de lecteur de disques optiques pour l’IBM PC. J’ai  ensuite négocié et signé un contrat d’OEM avec la société Control Data Corporation pour commercialiser mon produit conjointement avec les lecteurs de disque Control Data à l’échelle Nord Américaine. J’ai enfin établi des contrats de fourniture de ces équipements à des clients tels que le Vancouver General Hospital, Transport Canada et Citibank First Pacific Bank of California.

► J’ai ensuite rencontré, grâce à Bernard LEDUN, alors Consul Général de France à Vancouver, Philippe GENDROT, Polytechnicien et PDG de la société Française MULTILOG (leader du marché Français en systèmes de gestion de bases de données) et ma société est devenue le premier importateur et distributeur au Canada des produits logiciels de Multilog.

J’ai alors conçu l’architecture de plusieurs logiciels applicatifs puis recruté, formé et dirigé une équipe de 12 membres, composée de sept ingénieurs informaticiens et de techniciens de support logiciel, d’un directeur Marketing et de deux commerciaux, et de deux assistantes administratives.

Avec cette équipe nous avons réalisé la traduction du langage de programmation de 4ème génération (L4G) Multilog et de la documentation technique afférente, du Français en Anglais, ainsi que la production et la commercialisation de plusieurs progiciels applicatifs utilisant cette technologie:

  1. Progiciel de dispatching pour les sociétés de charter autocars
  2. Progiciel de gestion de l’entretien des équipements miniers lourds
  3. Progiciel de gestion des actes médicaux pour les cabinets indépendants
  4. Progiciel de gestion de l’importation et de la distribution des alcools
  5. Progiciel de gestion de logistique et d’approvisionnements d’entrepôts
  6. Progiciel de communication et d’échange EDI au standard STX 12
  7. Progiciel comptable intégré aux progiciels applicatifs çi dessus

Ces produits furent  adoptés par les entreprises phares du marché Ouest Canadien et certains devinrent les progiciels leaders sur l’ensemble du marché Canadien pendant plus de 10 ans.

Parmi les références client de ces produits, on remarquera principalement:

► En 1991, cependant, je vécus le premier challenge important de ma carrière.

Microsoft avait annonçé la sortie de son nouveau système d’exploitation Windows et IBM avait annoncé la sortie de son produit concurrent à Windows, OS 2.

Le produit Multilog fonctionnait sous système d’exploitation MS-Dos en local et en réseau Novell.

Multilog France me demanda de réaliser une évaluation du système Windows à venir, et engagea une société basée à New York City USA pour réaliser une évaluation du système OS 2. Nous devions respectivement faire la recommandation à la société Multilog de développer sa prochaine génération de logiciels sous l’un ou l’autre de ces deux systèmes d’exploitation.

Je recommandais Windows et les boys de la City recommandèrent OS 2.

La décision fut prise à Paris de tout miser sur OS 2.

Un an plus tard, Microsoft livrait ses premières commandes du système Windows partout dans le monde, alors qu’IBM annonçait un délai ‘non spécifié’ de la disponibilité du système OS 2.

Le problème étant que Multilog venait d’investir un an de chiffre d’affaires, soit je crois me souvenir 21 ou 27 millions de Francs dans la production de logiciels dédiés à OS 2…

Il va sans dire que la société Française fut peu après mise en redressement judiciaire puis en liquidation.

De mon côté, étant le distributeur exclusif pour l’Amérique du Nord, j’avais engagé des lignes de crédit importantes pour supporter le démarrage de cette activité, les charges de 12 salariés à temps plein et tous les autres frais en paticulier de marketing, de promotion et de prospection.

Ma banque était alors BNP Canada, qui était par ailleurs actionnaire à 20% dans la société Multilog France…

Je fus donc aimablement convié, dès le lendemain de l’annonce de la mise en redressement de Multilog France, à rembourser sous 8 jours la somme d’environ $ 150 000.00, la ligne de crédit de ma société, à la banque.

Je passerai les détails des semaines qui ont suivi… Malgré tous mes efforts, et en particulier l’obtention d’investissements extérieurs, nous n’arrivâmes jamais à réunir la totalité de la somme correspondante à temps, et nos banquiers étant inflexibles, je dus à mon tour déposer le bilan et fermer ma société.

► J’ai appris plusieurs choses de cette expérience. J’ai appris qu’il existe des erreurs grossières à ne pas commetre lorsqu’on est chef d’entreprise.

Je publierai un ‘Business Case N° 3’ dans cette section, dans quelques temps à ce sujet.

► Pendant l’année qui suivit, je vécus dans une situation précaire, en ‘probation’ suite au dépôt de bilan et dans l’incapacité d’ouvrir une nouvelle société pendant 1 an.

J’eus la chance de bénéficier du soutien de tous mes clients, et d’être engagé par ceux-çis en qualité de pseudo-salarié et prestataire de services, continuant à supporter les logiciels applicatifs que ma société leur avait vendus. Certains de ces clients sont nommés dans la liste publiée çi dessusm et identifiés avec une *. Les autres clients nommés sont des clients post-1993.

► Je décidai l’année suivante, une fois libéré du joug de la faillite, de créér une nouvelle société et de continuer à utiliser les logiciels de développement Multilog, même sans support technique de l’ancienne maison mère, dont je n’avais pas besoin, les versions dont je disposais étant stables.

Je commençai ainsi, seul, et à partir de 1993, à remonter mon affaire.

Voir les rubriques ‘Business Case’ pour certains des détails correspondants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s