Business Case N° 1

L’une des expériences les plus enrichissantes de ma carrière…

En 1996 j’ai été engagé par Claude VIOLET, sous contrat de prestataire en qualité de Vice Président Finance et Administration de la société vinicole Domaine de Chaberton http://www.domainedechaberton.com/ à Langley, Colombie Britannique.

Je suis resté plus de deux années au service de Domaine de Chaberton, en dédiant 75 % de mon temps de travail à cette entreprise et j’y ai réalisé les missions suivantes:

  • audit comptable des 10 premères années d’exercices fiscaux
  • déterminatiion de la valeur du foncier et du fonds de commerce
  • conversion de la licence d’exploitation en ‘Commercial Winery’
  • restructuration des procédures comptables et administratives
  • création d’une gestion informatisée et optimisée des cuves à vin
  • création d’un système informatisé de gestion de la production
  • réorganisation complète des départements marketing et commercial
  • création, suivi et mise à jour du plan stratégique de l’entreprise
  • redéfinition des politiques de prix et des catalogues de vente
  • création des supports merchandising et promotions (magasins/restaurants)
  • création de nouvelles lignes de produits avec l’Oenologue du domaine
  • création de nouvelles présentations produits (bouteilles et étiquettes)
  • création d’une nouvelle usine à haute capacité d’embouteillage
  • importation de plants de vignes de France et plantation d’un vignoble
  • représentation de l’entreprise auprès des instances gouvernementales
  • relations publiques de l’entreprise (salons, médias, BC wine institute etc)

Au terme de ces deux années de travail d’équipe, et sous ma supervision de tous les instants, Domaine de Chaberton est passé du 38ème rang au 4ème rang des producteurs de vins de l’Ouest Canadien en termes de volumes de ventes en magasins d’etat en Colombie Britannique, rivalisant ainsi avec les géants Andres Wines, Inniskillin et Vincor.

L’objectif initial de mon engagement était de mettre en place un chemin de migration vers la vente de l’entreprise, les dirigeants souhaitant prendre leur retraite.

J’ai appris en 2005, par Claude VIOLET, qu’il venait de vendre son affaire au terme d’une période d’exploitation transitionnelle de quelques années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s